BIENFAITS DU COLLAGÈNE MARIN

Le collagène marin, qui est un collagène de type 1, est composé de peptides de collagène dérivés du poisson et possède l'absorption la plus efficace de tous les types de collagène.  Le collagène marin est respectueux de l'environnement et durable car il utilise des parties du poisson qui sont normalement jetées.

Renforce la force des os  et améliore la peau, les cheveux et les ongles

Des études ont montré que les peptides de collagène marin aident à l'absorption du calcium et d'autres minéraux essentiels à la solidité des os.

L'augmentation des niveaux de collagène de type 1 peut aider votre peau à paraître plus ferme, à augmenter sa douceur et à aider les cellules de votre peau à se renouveler et à se réparer normalement.  Pour d'amples informations, visitez le site https://collagenmarin.com/bienfaits/

Stabilise la glycémie et augmente le métabolisme

Une étude de 2016 de l'Alberta Diabetes Institute a révélé des niveaux constamment bas de glycine circulante chez les personnes atteintes de diabète de type 2.  Ainsi, une supplémentation en collagène marin, qui contient de grandes quantités de glycine, peut aider à équilibrer la glycémie, ce qui est particulièrement important pour les diabétiques.

Une augmentation du collagène peut aider à améliorer le métabolisme en ajoutant de la masse musculaire maigre à votre corps et en aidant à la conversion des nutriments essentiels.

Améliore la cicatrisation des plaies et réduit les cicatrices

Une supplémentation en collagène marin peut conduire à une cicatrisation plus rapide et plus complète des plaies.  En tant que composant principal de la matrice dermique de la peau, le collagène est nécessaire à la régénération de la peau après toute lésion ou déformation cutanée, telle que cicatrices, éruptions cutanées et brûlures.

Le collagène est le principal composant protéique du tissu conjonctif et se compose principalement de glycine, de proline et d'hydroxyproline.  La synthèse du collagène nécessite l'hydroxylation de la lysine et de la proline, et des cofacteurs tels que le fer ferreux et la vitamine C. Une cicatrisation altérée résulte de carences en l'un de ces cofacteurs.